Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 09:07

Pour réussir une interview


PREPARATION :

- Prendre un rendez-vous.

- Réfléchir aux questions (courtes) avant la rencontre.

- Avoir de préférence une bonne connaissance du sujet.


DEROULEMENT :

- Commencer par faire préciser le nom, prénom, l'âge, les fonctions de l'interviewé. On peut également noter des détails sur son physique ou son comportement.

- Il ne faut pas se limiter aux questions préparées, mais être capables d'en improviser en écoutant la personne interviewée.

- Il faut éviter les questions fermées (celles dont les réponses ne peuvent être que oui ou non) ou relancer tout de suite par une autre question comme pourquoi ?.

- Il faut encourager la personne interviewée à donner des exemples, à tenir un discours concret.

- Il faut noter soigneusement les propos (plutôt que de se contenter d'enregistrer, car retranscrire un enregistrement est très long) et faire épeler les noms propres ou les mots difficiles. Si l'on n'a pas compris quelque chose, il vaut mieux interrompre la personne que risquer de noter des choses fausses.

- Il ne faut pas oublier de remercier la personne qui a accepté d'être interviewée et lui confirmer que vous lui enverrez un exemplaire du journal.


REDACTION :

- Il ne faut pas changer les questions mais sélectionner, découper, coller les morceaux de réponses intéressantes. Pour que l'interview ne soit pas trop longue, limiter le nombre de questions (entre 4 et 7) et la longueur des réponses (10 lignes).

- Il faut récrire les réponses en bon français, supprimer les euh !, les répétitions...

- Il faut cependant respecter la réponse formulée et garder le rythme de la phrase, la valeur des mots, les tournures originales.

- Il faut ordonner les questions et réponses.

- On peut écrire un chapeau qui présente la personne interrogée (et parfois le contexte) ou un encadré qui résume son CV. L'interview peut être accompagné d'autres articles.

- Il faut penser à un titre par exemple une citation extraite de l‘interview.


PRESENTATION :

- Il faudra penser à choisir une typographie différente pour les questions, les réponses, le chapeau, le titre.

- Il faudra illustrer par une photo (plutôt vivante, en action) légendée ou par un dessin humoristique.

- L'interview est signée au moyen de la formule : propos recueillis par.



Extrait de Daniel Salles, Editer un journal en classe, coll. 1, 2, 3 séquences, CRDP de Grenoble, 2002.




 

L' interview

résumé du chapitre 14 du Manuel de journalisme, Ecrire pour le journal, Yves Agnès,

Guides repères, Editions La Découverte, Paris 2002.

L'interview consiste à recueillir les propos d'une personne. Le journaliste s'efface devant cette personne et lui facilite la prise de parole tout en restant du début à la fin maître du processus.

Une interview c'est un journaliste qui interroge une personne sur un sujet donné à un moment donné pour obtenir des informations ou une opinion à des fins de publication sous la responsabilité de l'interviewe.

Il existe plusieurs types d'interview :

  • l'interview expertise : un spécialiste nous explique la situation pour aider le lecteur à comprendre
  • l'interview témoignage : l'interviewé nous raconte sa version de ce qui s'est passé
  • l'interview information : une personne acteur de la vie sociale nous en dit plus sur
  • l'interview opinion: la personne interrogée nous donne un avis et commente l'actualité
  • l'interview réaction : la personne interrogée nous livre à chaud et brièvement sa réaction à un événement
  • l'interview portrait : l'interviewé nous livre sa personnalité grâce à des questions plus ou moins personnelles.

Préparer l'entretien :

  • choisir l'interviewé et le sujet que l'on souhaite aborder avec lui
  • s'informer sur son interlocuteur (ses déclarations précédentes, ses travaux, .. .) et approfondir le sujet (sources documentaires,...)
  • établir une liste de questions (penser à un fil conducteur selon l'angle d'attaque)

Conduire l'entretien

  • se présenter et présenter le cadre de l'interview (journal de classe),
  • prendre des notes ou enregistrer, faire une photo
  • attaquer par une question générale puis chauffer l'interlocuteur avec des questions plus complexes: poser des questions ouvertes, savoir rebondir, noter les formules intéressantes
  • discuter de la mise en forme et de l'article

Rédiger l'interview

Quatre formes possibles :

· L'interview questions-réponses: forme la plus classique, questions en gras et réponses paragraphes, met en valeur le personnage.

Il faut sélectionner les questions à partir de la relecture des notes (trier les réponses les plus intéressantes et trouver les points forts). Passer du langage parlé à l'écriture. Organiser l'attaque et la chute : la première question permet d'entrer dans le vif du sujet et la dernière réponse sert d'ouverture ou de retour au message essentiel.

· L'interview par citations : construire l'article comme une synthèse des propos tenus, l'essentiel étant les citations. Ces citations permettent de faire un portrait du

personnage, ne pas oublier de donner le contexte explicatif et informationnel au fil de l'article.

  • L'interview conversation: le journaliste met en scène la rencontre, situer le lieu et donner des éléments du décor et l'ambiance. organiser des paragraphes descriptifs et des moments de dialogues comme dans un roman.
  • Et enfin l'interview monologue (peu intéressant)

Copyright Bernard Zenatti, © 2004




Copyright Daniel Salles pour Médias, © 2009
 

Interviews imaginaires

1.   Interview d'un personnage

-          Organiser la classe en plusieurs groupes de quatre ou cinq élèves, qui joueront soit le rôle de journalistes, soit le rôle des personnages interviewées. On peut choisir par exemple des héros de bandes dessinées : Tintin, Astérix, Obélix, Cédric, ou de romans pour la jeunesse, ou de feuilletons…

-          Les groupes de journalistes préparent trois ou quatre questions (à partir de la méthode QQQOCP) et les groupes de personnages réfléchissent aux réponses possibles.

-          Un journaliste et un personnage sont choisis dans chaque groupe et jouent l'interview pendant cinq minutes. Les autres membres du groupe observent la qualité du jeu.


2.
       Interview d'un animal ou d'un personnage historique.

-          Choisir un animal ou un personnage historique et rechercher des renseignements sur lui dans des ouvrages documentaires.

-          Ecrire les questions et les réponses en faisant les transformations nécessaires.

-          Choisir un titre, un chapeau, une illustration.

-          Mettre en page l'interview.

 

 

Rédiger une interview

Réaliser une interview et un reportage

Check liste pour une interview radio

 

 

Repost 0
Published by Association Médias - dans Créer un magazine
commenter cet article
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 15:18

Bibliographie

ACCARDO (A), ABOU (G.), BALBASTRE (G), Journalistes au quotidien. Outils pour une socioanalyse des pratiques journalistiques, 1995

CHARON (J.-M.), Cartes de presse : enquête sur les journalistes, Stock, 1993

Gosetti  (G) et  Frodon (J-M ), S/d, Print the legend Cinéma et journalisme, Cahiers du cinéma/Festival international du film de Locarno, 2004

LE BOHEC (J.), Les mythes professionnels des journalistes, L'Harmattan, 2000

NEVEU (E.), Sociologie du journalisme, Découverte, 2001

RUFFIN (F.), Les petits soldats du journalisme, les Arènes, 2003

VEY (F), Les métiers du journalisme, Flammarion, 2000

" Les métiers de l'information ", Collection Parcours, Onisep, février 2003

 

Sitographie

Documentation de l'ESJ de Lille

Les fiches-métiers de France5

Les métiers sur le site du Télégramme

Syndicat national des journalistes

Commission de la carte d'identité des journalistes professionnels

Journalistes reporters d'images

Reporters sans frontières

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education aux médias
commenter cet article
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 14:30

Le journal scolaire

1. Livres

CHENEVEZ (O), FAMERY (P) et le CLEMI, Faire son journal au lycée et au collège, Victoire éditions, 2005

DURAND (J-B), Presse mode d'emploi, Castor poche Flammarion, 2000

FAMERY (P.), Leroy (P.), Réaliser un journal d'information, Milan, 1996

LAFONT (M.), 50 activités pour créer un vrai journal, à l'école maternelle, à l'école élémentaire et au collège, CRDP de Midi-Pyrénées, 1996

ROGE (T.) La presse lycéenne, droits et devoirs Guide juridique et administratif, CRDP de Grenoble, 2006

SALLES (D), Editer un journal en classe, coll. 1, 2, 3, séquences, CRDP de Grenoble/Delagrave, 2002
VALIN (J), Les coulisses d’un journal collégien. Déclic, une aventure collective, éditions Faber, 2009

 

2. Revues

"Imprimer : du plomb au micro-ordinateur", BT 2, N°270

"La presse lycéenne", Médiamorphoses, n°13

"Pratiques et réflexions autour du journal scolaire", Le nouvel éducateur, n°177, mars 2006

 

3. Sites internet

Des pistes, des outils, des exemples... sur le site du Clemi national

Jets d'encre
Association nationale pour la promotion et la défense de la presse d'initiative jeune
2bis passage Ruelle 75018 Paris
Tél./Fax : 01 46 07 26 76
contact@jetsdencre.asso.fr
http://www.jetsdencre.asso.fr/

 

 

4. Méthodologie :

www.crdp.ac-creteil.fr/cddp93/JOUR_SCOL/ACCL_JOUR.htm

http://cyberechos.creteil.iufm.fr/presse/chap1.htm

www.edufle.net/Realiser-un-journal-en-classe-de

www.presse.ac-versailles.fr/spip.php?rubrique5

www.francparler.org/parcours/projets.htm

www.ambafrance-ma.org/institut/rabat/ntic-scolaire/cyber_journal/

http://www.freinet.org/icem/dept/idem83/dpf/comment/exprcom/expecrit/jourscol.htm

http://www.ensemble-fr.com/crse/crse_index.html

 

"Premier numéro d’une collection de fiches qui s’attachera à traiter de tous les aspects du journal scolaire, Illustrer son journal dans le respect des droits (PDF - 4 p.),  vous initie au droit d’auteur et au droit à l’image d’une façon claire et pratique ; toute l’équipe est concernée, du rédacteur en chef au maquettiste en passant pour l’iconographe. "

 

 

Conseils sur le site du concours de l'Equipe

 

 

 

 

www.freinet.org/icem/archives/pc/pc-jour/pc-jour-t.htm

http://www.educ-envir.org/~euziere/raisin/compte-r/jnal-sc.htm

www.ac-nancy-metz.fr/ia57/ressourcestice/animinfo2/DU%20JOURNAL%20SCOLAIRE.rtf

http://members.aol.com/magaliburgnies/memoire.html

 

Une classe «journalisme»au lycée Elie Faure de Lormont en Gironde

 

6. Logiciels libres :

Open office draw : un tutoriel 

Scribus, logiciel de PAO : un avis ; le site officiel

Madmagz est un site Internet qui permet de créer son magazine au format PDF, Web (feuilletage en ligne) ou papier.

Repost 0
Published by Association Médias - dans Créer un magazine
commenter cet article
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 13:38

 

 

La maquette, les rubriques et la charte graphique

 

  • Après avoir lancé le projet d’écriture, voici le premier travail à réaliser avec les élèves (si possible) :
  • a) Etablir la maquette du journal
  • La maquette crée l’identité du journal. Une maquette terne, mal conçue et le journal n’est pas acheté donc pas lu.
    • La maquette est indispensable, elle traduit visuellement les informations contenues dans les pages.
    •  

    • Elle doit être établie pour un moment, le lecteur doit acquérir des habitudes de lecture et il risque d’être décontenancé si la maquette change tous les deux numéros.
    •  

    • La remarque est valable également pour le titre du journal et l’agencement des rubriques.
    • Soigner particulièrement la UNE, c’est la vitrine du journal ! (gros travail à faire avec les élèves sur les spécificités de cette page par rapport aux pages intérieures)
    •  

    • Utiliser un logiciel de traitement de texte (PAO) pour la conception de la maquette et la saisie des textes en colonnes. Il existe des logiciels payants (Publisher) et gratuits (Ragtime solo 5.6.5, Scribus ou Open Office téléchargeables sur le site www.01net.com/telecharger/ )

       

  •  

     

    La Une est constituée en dernier, une fois que toutes les pages sont remplies.

b) Choisir les rubriques, leur agencement et la place accordée aux articles (avec les illustrations)

  • Vous devez déterminer (comité de rédaction) l’ordre dans lequel vous allez disposer les rubriques mais aussi les articles au sein des rubriques. C’est la hiérarchie de l’info.

Quel article mérite la UNE ? Quels sont ceux qui figureront en page 1, 2…

Le lecteur aime retrouver toujours à la même place ses rubriques préférées !

 

c) Déterminer la charte graphique.

  • Il est indispensable d’établir une charte graphique c'est-à-dire définir la typographie, (n’abusez pas des polices d’écriture sur une même page) la place des illustrations, la largeur des colonnes, leur emplacement, les symboles…

     

  • Pensez à bien "aérer" les pages. (pensez aux espaces entre les colonnes, les illustrations, les différents articles sur la page)
  •  

d) Etablir un "chemin de fer".

  • C’est le plan du journal. Affiché dans la classe, les élèves doivent avoir sous les yeux l’ensemble des pages du journal pour évaluer la progression du travail et ce qui reste encore à accomplir.
  • (Astuce : pages blanches = ce qui reste à faire, pages jaunes = ce qui est fait)

e) Etablir un échéancier avec les élèves.

Le travail se fera donc qur le principe du compte à rebours.

Fixer la date du dépôt des articles, ainsi que la date d’impression du journal et avertir qu’aucun report n’est possible. (Les élèves ont toujours le temps !)

L’échéancier permet de décompter le temps qu’il reste.

 

f) Définir la pagination.

  • Fixer le nombre de pages et faire en sorte que chaque numéro comporte à peu près le même nombre. (attention au n°1 toujours très fourni à 30 p et le n°2 à 10 p)
    • Il faut faire des choix (comité de rédaction) pour éviter que le journal devienne un " fourre-tout ".
    • La disposition des articles par rubriques et la place (nombre de colonnes) qui leur est accordée devraient vous aider.

    • Utiliser de préférence le format A3 (2A4 sur la vitre de la photocopieuse, ce qui nécessite une gymnastique lors du recto verso et un nombre de pages multiple de 4) plutôt que les feuilles A4 agrafées. Conseil : plier d’abord une maquette avec des pages blanches pour connaître l’ordre des pages et la disposition sur la vitre)
    •  

    • Prévoir un budget papier A3 et encre si vous optez pour un tirage interne sur un photocopieur. Attention à la qualité des illustrations lors de la reproduction.
    • L’impression couleur exige un tout autre budget. (possible avec la vente du journal et/ou la mise en place d’un service abonnement géré par les élèves)

      Attention, si l’équipe enseignante décide de vendre le journal, il faudra satisfaire à quelques démarches légales. (voir après)

       

  • Si vous avez des articles " spontanés " en trop, gardez-les pour le prochain numéro sauf s’ils "collent" à l’actualité.

g) Privilégier la fréquence de parution à l’épaisseur du journal.

Le journal doit s’inscrire dans la durée, il faut créer une certaine dynamique auprès des élèves tout en tenant compte des contraintes liées à l’emploi du temps des classes concernées et des niveaux de classes. (de la maternelle au CM2)

Un journal publié à la fin de chaque période paraît être une périodicité adaptée au travail de classe.

Ne jamais annoncer une périodicité qu’il est impossible de tenir.

Pour que le journal perdure, il faut fidéliser le lecteur, il doit s’habituer à le lire régulièrement.

 

h) L’évaluation du journal.

C’est une étape importante.

  • L’évaluation sera tout d’abord interne : réalisée par les enfants de l’école (de la classe) sitôt le journal imprimé, elle permettra de faire quelques réajustements pour le prochain numéro. Elle portera à la fois sur le fond et sur la forme.

     

  • L’évaluation sera ensuite externe. Pas besoin qu’elle soit effectuée systématiquement après la parution de chaque numéro. Mais recueillir l’avis du lectorat permet de rester en adéquation avec ses centres d’intérêts.
  •  

    Après quelques numéros, elle prendra la forme d’une enquête d’opinion élaborée par les enfants et distribuée dans les familles. Un courrier des lecteurs peut aussi être envisagé.

 

Conclusion.

  • De toute évidence, le journal se conçoit avant de "se remplir".
  •  

  • Le problème est que bien souvent les classes écrivent " quelque chose " pour le journal ou alors trouvent en catastrophe un texte " qui ira bien " et seulement après, on essaie de faire rentrer tout ça dans le journal. (tâche qui revient souvent à un seul maquettiste)
  •  

Dès lors, on a toutes les chances d’obtenir un journal " fourre-tout " sans grande cohérence.

Pour placer les élèves dans des situations d’apprentissage, car il ne faut pas oublier que la production d’un journal se déroule durant le temps scolaire, il est indispensable de prendre appui sur de vrais journaux pour les enfants et aussi pour les adultes (les "écrits sociaux").

  • Le journal devient alors un sujet d’étude. Il faut plonger les élèves dans un bain de presse régulièrement. " Voir comment les vrais journaux fonctionnent et en tirer des règles pour le nôtre. "
  •  

  • Va donc s’établir un va-et-vient entre le journal de l’école (de la classe) et les vrais journaux.
  •  

 

Il n’est pas question de faire des élèves d’authentiques journalistes, l’objectif est tout autre, il s’agit simplement de les placer dans une situation réelle de communication et de valoriser leurs écrits.

 

 Copyright Pascal Nayrat, © 2007


Repost 0
Published by Association Médias - dans Créer un magazine
commenter cet article
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 10:01


Un livre fondamental
AGNES (Y.), Manuel de journalisme. Ecrire pour le journal. Nouvelle édition,  La Découverte, 2008
Un autre plus simple
MARTIN-LAGARDETTE (J-Y) Guide de l'écriture journalistique La Découverte, 2009 (nombreuses rééditions)




 

                                " On écrit pour être lu "

 

 

         Les élèves doivent comprendre qu’ils écrivent pour être lus.

Il s’agit de l’aboutissement de leur projet d’écriture. Leurs textes seront ainsi mis en valeur.

 

Il faut donc définir avec les élèves le lectorat.

 

Pour avoir le maximum de chances d’être lu, il est nécessaire de cerner le lecteur, de connaître ses habitudes de lecture, ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas, même si dans le cadre d’un journal scolaire, le lectorat est presque (?) déjà acquis, il n’empêche qu’il faut arriver à l’intéresser, à le surprendre !

 

Pour cela, consulter l’enquête réalisée par Ouest-France sur le site du journal. Pour qui va-t-on produire un journal ? Qui va nous lire ? (rubrique "le journal en 10 questions" – question n°3 – réponse générale du 02.01.02)

 

 

 

                         Les spécificités de l’écriture journalistique

 

      Les élèves doivent comprendre qu’écrire des articles pour un journal suppose de respecter des règles d’écriture (et de présentation) qui bien que contraignantes vont paradoxalement les aider dans leur tâche d’écriture.

 

Pour déterminer avec les élèves les règles d’écriture d’un article et identifier les éléments qui le composent, il est nécessaire de prendre appui sur de vrais journaux, d’analyser des articles.

 

Avant d’écrire la moindre phrase, n’oubliez pas de choisir l’"angle", c'est-à-dire la façon d’aborder le sujet.

 

Les règles d’écriture d’un article sont fidèles aux habitudes du lecteur :

- des phrases courtes, précises,

- pas plus d’une idée par phrase,

- un vocabulaire simple,

- chaque phrase doit apporter une information.

 

 

Le plan de l’article est simple : il doit répondre aux 5W (Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Pourquoi ?) mais aussi Comment ? L’article est bâti selon le plan de la pyramide inversée : les infos les plus importantes au début au cas où il faudrait couper la fin de l’article faute de place.

             On informe dès le début de l’article et ensuite on explique avec le   Comment ? et le Pourquoi ?

 

Une fois écrit, l’article doit être "habillé" avec un titre, un chapô, une illustration légendée… Chacun de ces éléments obéit aussi à des règles d’écriture précises que les élèves doivent maîtriser.

 

N’oubliez pas de signer chaque article, de légender vos photos.

 

Il est important de faire comprendre aux élèves qu’une photo prise sur Internet a un propriétaire, (compétence B2i) il faut mentionner l’adresse du site où la photo a été prélevée.

 

        Vous devez aussi obtenir l’autorisation d’utiliser l’image de vos élèves. (autorisation à faire signer par les parents en début d’année)

 

 

Le lecteur doit être surpris, sa curiosité piquée au vif, c’est pourquoi il n’est pas concevable que le journal se limite simplement à une compilation de textes qui résument ce qui se fait à l’école.

 

 Le journal n’est pas un récit de la vie de la classe.

 

 N’hésitez pas à faire produire à vos élèves tous les types d’articles (brèves, récits de faits divers, critique, interview…) mais aussi les différents types de textes (injonctifs avec la recette, narratifs avec la fin d’une histoire, rhétoriques pour les poèmes, informatifs pour les "minis exposés" sur un sujet précis…)

 

La richesse des types d’articles et de textes sera l’occasion d’accrocher tous les élèves même ceux qui éprouvent des difficultés y compris les plus jeunes. (maternelles).

 

L’écriture des articles permettra de respecter les Instructions Officielles, d’appliquer les Programmes de l’école primaire dans la mesure où il est toujours possible de relier (directement ou indirectement) les sujets des articles à des points du programme d’histoire, de géographie, de sciences…

 

Le travail sur les spécificités de l’écriture journalistique donnera aux enseignants la possibilité de travailler des points de grammaire, d’orthographe, de conjugaison au cours "d’activités décrochées".

 


Copyright Pascal Nayrat,  © 2007

 

Repost 0
Published by Association Médias - dans Créer un magazine
commenter cet article
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 08:44


Bibliographie

AUCLAIR (G.), Le Mana quotidien : structures et fonctions de la chronique des faits divers, Anthropos, 1982

BARTHES (R.), Essais critiques, Points Seuil, 1981

DUBIED (A.), Les dits et les scènes du fait divers, Droz, 2004

EVRARD (F.), Fait divers et littérature, Nathan université, collection 128, 1997

FENEON (F.),  Nouvelles en trois lignes, Le livre de poche, Biblio, 1998

LACOUR (L.), Le bûcher des innocents : l'affaire Villemin, Plon, 1994

LEVER (M.), Canards sanglants. Naissance du fait divers, Fayard, 1993

MONESTIER (A.), Tragédies à la Une. La Belle époque des assassins,  Albin Michel, 1995

 

Les cahiers du journalisme 14 et 17


 

Les faits divers dans les médias 

traitement


la politique photo pour les faits divers
 

 

charte des faits divers

 

 fiche pédagogique sur le reportage tv

 

le fait divers à la télévision


Comment un journal choisit-il les faits divers ?

 

L’émotion dans les médias : dispositifs, formes et figures 


De la fable au fait divers
 

 

Document, fiction et construction du monde dans les illustrations d’articles populaires (1877-1918) 


présentation de Détective

 


Pédagogie

SALLES (D.), Le récit de presse, CRDP de Grenoble/Delagrave, collection  "1, 2, 3...séquences !", 1998

"Le fait divers. Une rubrique à haut risque.",  Textes et documents pour la classe, N° 732, mars 1997


"La presse écrite au collège",  L'Ecole des lettres collèges,  N°8, 1996-97


"Les nains de jardin : du fait divers à la nouvelle",  Salles (D.), L'Ecole des lettres collèges, n°8, 2000-2001


"Un monstre marin : le  calmar géant", Salles (D.), L'Ecole des lettres collèges n° 3, novembre 2004


NRP lycées
, mars 2009


Une séquence pédagogique


Travail sur les stéréotypes à partir du conte Les trois petits cochons



Copyright Daniel Salles pour Médias, © 2009




Ecrire un fait divers

Tous ces exemples de sujets ont été pris dans la presse des deux dernières années. On a travaillé au préalable sur des FD en étudiant la manière d'écrire le tragique et de mettre en scène les événements.
Cet exercice a été globalement réussi du point de vue de la sobriété : j'avais demandé à mes élèves de ne pas trop en faire façon Closer ou Voici (ce qui est bien, c'est qu'ils comprennent tout de suite ce à quoi on fait allusion, ce sont eux qui m'informent des sujets traités dans ce genre de presse !) mais d'essayer de toucher les lecteurs.
J'aime bien celui d'Orchies avec l'histoire de ce sexagénaire qui a tiré sur un couple de jeunes gens (ça s'est passé en avril dernier). L'élève a inventé qu'ils devaient se marier prochainement, c'est exactement ce genre de choses que je demandais.... Je n'ai pas eu grand chose sur le sujet 3, je regrette car on aurait pu en  faire quelque chose d'amusant.... pour changer !

 Ecrivez un article d'une vingtaine de lignes à partir d'un de ces titres :

  1. Trois morts à la suite d'une fusillade dans un bar à Levallois-Perret (93)
  2. Inquiétante disparition d'un jeune homme à Nantes (44)
  3. Un femme met en déroute 4 gangsters à Aix-les-Bains (73)
  4. Un motard de la police tué pendant l'escorte de Ségolène Royal à Toulon (83)
  5. 28 morts dans un incendie d'autocar à Bourg-en-Bresse (01)
  6. Un sexagénaire abat un jeune couple avec son fusil de chasse à Orchies (59)

 Critères :

  • circonstances précises : lieux et moments
  • vocabulaire suscitant la peur et la compassion des lecteurs
  • détails censés émouvoir les lecteurs : âge des victimes, quelques éléments de leur vie privée avant le drame.
  • Langue : privilégiez les phrases courtes ; temps : système du présent de l'indicatif, présent du conditionnel, quelques phrases à la voix passive.
  • Informez clairement ! Citez vos sources d'information, signez l'article.

Copyright Sylvie Vérot pour Médias, © 2009


 

Un sexagénaire abat un jeune couple avec son fusil de chasse à Orchies (59)

Hier après midi, aux alentours de 14 heures, un jeune couple sans problème particulier a été tué par un sexagénaire, rue du 8 mai 1945 à Orchies. Alors que les jeunes gens se promenaient dans le parc du centre ville, un riverain, apparemment dérangé par le stationnement de leur véhicule devant sa maison, est sorti pour crever les pneus du véhicule. En constatant les dégâts à son retour, le jeune homme a sonné chez le vieil homme pour demander des explications, c'est alors que ce dernier a sorti son fusil de chasse et a tiré à bout portant sur le jeune couple. Les jeunes gens devaient se marier en août prochain, ils étaient respectivement âgés de 21 ans pour la femme et de 24 ans pour son fiancé. D'après les gendarmes, le sexagénaire qui vivait seul bénéficiait d'un suivi psychologique mais n'était pas considéré dangereux. Il aurait déjà eu de fréquentes altercations avec ses voisins.

Clémentine L., La Voix du Nord, le 2 avril 2009 

 

Inquiétante disparition d'un jeune homme à Nantes (44)

Hier à Nantes, vers 2h du matin, des parents ont annoncé la disparition de leur fils Simon qui n'était toujours pas rentré. A l'aube, les gendarmes ont commencé à enquêter. D'après les témoignages de ses parents, le jeune homme âgé de 18 ans s'était rendu à une soirée organisée par un de ses amis dans une maison du quartier résidentiel de Nantes. Cette fête rassemblait des jeunes gens fréquentant le même lycée que Simon. Selon sa petite amie, le jeune homme avait bu ce soir là. Elle explique que, suite à cela, une bagarre aurait éclaté entre lui et un des jeunes de la fête. A ce jour, on n'en sait pas plus au sujet de la bagarre. Le jeune homme avec qui Simon s'est battu a été interrogé puis placé en garde à vue après avoir tenu des propos alarmants à l'égard du jeune disparu. L'hypothèse de l'assassinat reste toutefois peu probable car cette dispute a eu lieu sous l'emprise de l'alcool, celle du suicide a également été écartée aussi, l'enlèvement resterait le motif le plus vraisemblable. La police a lancé un appel à témoins.

Alice B., Ouest-France, 24-04-09   

 

 

28 personnes trouvent la mort dans un accident d'autobus à Bourg-en-Bresse (01)

Hier après-midi, un autocar rempli de touristes polonais a mystérieusement pris feu lors d'un voyage touristique en France, sur la RN 43 en direction de Bourg-en-Bresse.

D'après les témoins, ce terrible accident aurait eu lieu aux alentours de 15h20, le chauffeur n'aurait pas respecté les pauses obligatoires toutes les deux heures. Selon les gendarmes chargés des premiers éléments de l'enquête, l'autobus serait entré en collision avec un camion après avoir tenté de doubler une Citroën C3. Ce terrible accident a entraîné la mort de 28 personnes brûlées vives, dont quatre enfants âgés de 3 à 8 ans et 12 personnes ont été grièvement blessées. Pris de panique, le chauffeur a pris la fuite et se s'est ensuite jeté dans le ravin qui longeait la route, il ne pouvait sans doute pas supporter le drame qui pesait sur sa conscience.

La Pologne a, ce matin, pris la décision de regrouper les corps des pauvres victimes dans une chapelle ardente, leurs proches doivent venir dans la journée pour procéder à l'identification. Ce drame a plongé toute la région dans la consternation, le journal présente ses plus sincères condoléances aux victimes.

Delphine G., Le Dauphiné libéré, 26 octobre 2008

 

Repost 0
Published by Association Médias - dans Pistes pédagogiques
commenter cet article
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 13:48

Bibliographie

Bréda (I.), Isabelle et Hourt, (C.). Les bons usages d'internet. Librio, 2007

Bevort (E.), Bréda (I.), Les jeunes et Internet : représentations, usages et appropriation, Clemi, 2001

Clemi, Média Animation et le GREMS, Educaunet, pour une éducation critique à Internet et à ses risques, Clemi-Média-Animation, 2002

de Laubier (Ch.), La presse sur Internet, Puf, "Que sais-je", 2000

EQUIPE INFORMATIQUE 1ER DEGRE DU TARN, 50 activités phares avec les TICE à l'école. Projets d'aujourd'hui pour citoyens de demain, CRDP de Midi-Pyrénées, 2000

Martin (L.), Pouzard (G.), 50 activités pour apprivoiser Internet à l'école et au collège, CRDP de Midi-Pyrénées, 1999


"Web 2.0 et pédagogie", Daniel Salles, Ecole des lettres n°6, 2007-2008

"La presse en mutation", Olivier Dufaut, Ecole des lettres n°9, 2007-2008

Des pistes pédagogiques

Un dossier sur les blogs

Respecter autrui sur Internet : l’exemple du blog (éducation civique 4ème)

Enseigner avec les blogs
Sur le site Lettres d'Educnet : "Enseigner avec les blogs", regroupe un ensemble de témoignages de professeurs de français ayant travaillé en classe cette année avec un blog, au collège ou au lycée.

Le blog de la 3e5 de Bourg-de-Péage

Un blog d'élèves sur les élections présidentielles


Utiliser
Google Earth en classe

Le podcast en classe sur Educnet , dans l'académie de Grenoble

Document réalisé par Yvan Imbert   du CDDP de Valence pour une formation de documentalistes  en mars 2008 (une mine) 

Utiliser internet en milieu scolaire ou droit et Tice.

Pascal Binet, sur le site du CRDP d'Aquitaine propose un aperçu de l'offre des périodiques en ligne pour les collèges.

Les documentalistes de l'académie de Lyon nous expliquent comment mieux utiliser les ressources en ligne offertes par la presse.
Le Buzz sur internet, une émission de 53'
Trois quizz pour tester vos connaissances sur le droit

Bien évaluer l'information

La page de l'URFIST de Rennes a été actualisée


Autour du web 2.0.

Le point sur le web 2.0

Usages et outils du web 2.0

Les documentalistes et le web 2.0.

Nouveaux outils et services

L’utilisation d’Internet permet-elle de nouveaux apprentissages documentaires ?

L'évolution du "geoweb" par F. Pisani

 

Netvibes

Le site, une fiche synthétique , un mode d'emploi ,  un tutoriel en images, une utilisation comme kiosque

Un dossier de SavoirsCDI


Divers
Le projet de Nadine Morano

Un rapport du Sénat sur le respect de la vie privée à l'heure des mémoires numériques.
Une lecture effrayante mais nécessaire : Eric Sadin, Surveillance globale

Copyright Daniel Salles pour Médias, © 2009
Repost 0
Published by Association Médias - dans Education à internet
commenter cet article
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 09:29

Des outils

Une
méthodologie

Une fiche-outil

Les dix commandements de la critique proposés par des élèves belges

Des consignes sur un site publiant des critiques rédigées par des élèves de collège

Un site publiant des critiques de lycéens

"Rédiger une critique de cinéma", Daniel Salles, Ecole des lettres n°2, 2008-2009

 

Définition de la critique par Jean-Michel Frodon dans La critique de cinéma, Les petits cahiers, 2008

"La critique de cinéma est une des formes de la critique d’art. La définition même de l’œuvre d’art est de ne pas être finie, c’est son spectateur, (son auditeur, son lecteur) qui la complète pour lui-même. […] le critique aura recours à toutes les ressources dont il dispose (sa sensibilité, son savoir, ses qualités d’écriture) pour déployer cette partie ouverte, afin de partager avec ses lecteurs davantage d’accès à l’œuvre, et de mettre en évidence les possibilités singulières de chaque œuvre telle qu’elle s’offre à la subjectivité de chacun. Un critique est un journaliste, mais c’est un journaliste particulier.Qu’il l’écrive en toutes lettres (ce qui n’est pas recommandé) ou non, un critique est quelqu'un qui dit constamment « Je ». J’ai vu ce film, j’ai éprouvé ceci, j’ai pensé cela, cela m’a rappelé tel autre film ou inspiré telle comparaison. Ce « je » est de toute manière un engagement personnel, qui peut le cas échéant prendre l’aspect d’un engagement politique.Mais il est de toute façon un engagement esthétique, au sens où le style d’écriture, qui tend à être aussi factuel que possible dans le journalisme stricto sensu, a au contraire besoin dans la critique d’une invention personnelle en phase avec les émotions dont elle est l’émanation, et qui à ce titre rapproche le critique de l’écrivain, et l’éloigne d’autant du journaliste. Car le style n’est pas, pour la critique, un ornement, il est le moyen même de construire des ponts entre deux modes d’expression différents (le cinéma et l’écriture), et de produire de la pensée par la construction même de ce pont. La critique a vocation a vocation à surprendre, à déranger, à faire réfléchir. "

 

 


Des exemples : des critiques réalisées par des élèves

 

Clg du Val Gelon, La Rochette - 3ème1
Levons notre verre de citronnade et portons un toast à Eran Riklis !
Partageons ce goût amer d'impuissance !
Dans Les Citronniers, réalisé par l'israélien Eran Riklis, déjà connu pour La Fiancée syrienne, Hiam Abbass incarne le personnage principal, celui de Salma Zidane, une pauvre veuve palestinienne délaissée par ses enfants et dont la plantation de citronniers est le dernier bien. Elle est accompagnée à l'écran par Ali Suliman ainsi que par Roma Lipaz Michaël et Doron Tavory.

Ces derniers, qui se trouvent être le ministre israélien de la Défense et sa femme, deviennent les voisins de Salma et par la même occasion une menace pour ses arbres, sa seule raison de vivre. En effet, ces citronniers pourraient masquer la présence de snipers palestiniens, mettre la vie du ministre en danger et donc doivent être coupés ! Heureusement, l'épouse du ministre apporte une grande bouffée d'espoir en s'opposant clairement aux idées et actes entrepris par son mari. Le générique, remix oriental de la chanson Lemon tree, donne le ton du film. La voix y est mélancolique pleine d'émotions lentes à s'exprimer.
Avis aux adeptes de films américains à gros budgets, Etz limon, titre original, n'est pas pour vous. Pourtant la lenteur déconcertante, le jeu solennel des comédiens met en évidence les réactions des personnages et les émotions, parfois cachées, finissent par prendre le dessus Ainsi Salma, au tribunal, apparemment calme perd soudain le contrôle de ses émotions. L'indifférence est donc impossible. Soit le film agace par sa lenteur, son manque d'actions, soit il est jugé majestueux. Mais, dans tous les cas, il conduit au sentiment de révolte. Contre le sexisme régnant encore dans ce pays (grand silence, regards incrédules à l'entrée de Salma dans un café réservé aux hommes), mais aussi par l'idée que dans un pays aussi petit, tant de conflits peuvent persister. Un mur au physique comme au figuré sépare deux nations formant le même peuple.

Eran Riklis, nous fait vraiment partager l'amour qu'il a pour son pays natal. Car bien qu'israélien, il l'observe d'un oeil critique et n'hésite pas à dénoncer avec engagement ce paradoxe entre nation puissante et nation dominée. Mélancolie, tristesse, sentiments d'impuissance, révolte, joie, incompréhension, désolation, espoir, c'est impressionnant comme en une heure et quarante cinq minutes l'on peut passer par tant d'émotions.
Des citrons amers à savourer lentement mais sûrement.

 

Clg Le Calloud, La Tour du Pin - 3ème2
Ne tirez pas sur VALSE AVEC BACHIR

Au coeur de Beyrouth ravagée par les bombes et les tirs de roquettes, cet officier israélien est frappé de folie. Il valse, mitraillette au poing, sous l'affiche de Bachir Gemayel récemment assassiné.
Valse avec Bachir est un film d'animation autobiographique réalisé par Ari Folman, sorti en 2008. Ce film est construit comme un puzzle, où se mêlent interviews, rêves et souvenirs.
D'emblée les chiens sont lâchés, meute effrayante de molosses aux yeux jaunes qui voudraient tout déchiqueter. Ari est appelé par un de ses anciens compagnons. Il a besoin de lui raconter son cauchemar récurrent sur la guerre au Liban. Alors, Ari se rend compte qu'il a jeté un voile d'oubli sur ce qu'il a vécu et vu pendant cette période. Il prend la décision de partir à la quête de ses souvenirs enfouis, porté par le besoin de reconstituer cette mémoire qui lui fait défaut. Pour cela, il part à la recherche de ses anciens compagnons du Liban pour découvrir la vérité.
Avec ce film, Ari Folman, nous propose une oeuvre percutante et riche, un témoignage d'un passé douloureux. Il est mené comme une psychanalyse, avec pour unique question : Qu'ai-je fait à Beyrouth, en septembre 1982, pendant le massacre de Sabra et Chatila ?
Le thème majeur est la prise de conscience de ses actes avec en toile de fond la guerre au Liban. Cette guerre comme toutes les guerres est violente, injuste, brutale et certains épisodes sont particulièrement inhumains.
Le personnage principal est attachant dans la recherche de ses souvenirs honteux. Tout ce qui lui revient en mémoire permet au film de montrer la véritable face de la guerre sans pour autant que celui-ci devienne un film d'horreur. C'est comme si Ari servait de filtre entre les horreurs de cette guerre et les spectateurs. Les dialogues sont simples mais forts. Le déroulement des massacres de Sabra et Chatila et les sentiments ressentis par les soldats sont décrits de manière accessible mais certaines images du film peuvent être trop violentes et choquantes, notamment les dernières, qui montrent l'horreur de la réalité. Elles peuvent provoquer un certain malaise chez le spectateur pourtant toutes ces images donnent tout leur sens à cette méditation sur la mémoire et la culpabilité.
Les dessins du film ont été supervisés par Ari Folman et son directeur artistique David Polonsky. Esthétique, réaliste et original ce long métrage mérite bien de figurer en compétition officielle du 61ème festival de Cannes.
Valse avec Bachir est un film qui vaut la peine d'être vu. Si vous le manquez vous pourrez plonger dans la bande dessinée adaptée du film parue en Janvier 2009.

 

 

Clg La Moulinière, Domène - 3ème6
Le film Louise-Michel n'a quasiment rien à voir avec la militante et figure majeure de Paris, Louise Michel. Ce film traite de thèmes différents tels que la délocalisation et le capitalisme. Néanmoins, Gustave Kerven et Benoît Delépine, les réalisateurs et scénaristes de l'émission de télévision Groland, restent fidèles à leur style : l'humour noir.

C'est l'histoire de Louise, une pauvre ouvrière d'une entreprise de textile, qui est analphabète. Un matin, Louise et ses collègues s'aperçoivent qu'elles ont été trahies, embobinées par le directeur général qui a délocalisé son entreprise en emportant tout durant la nuit. Avec leurs indemnités, les employés décident de faire appel à un professionnel pour « buter le patron ». C'est alors que Louise va rencontrer Michel, un pauvre type qui s'attribue la mort de Kennedy, vivant dans une modeste caravane. Louise et Michel se mettent alors à la recherche du patron. C'est un film intéressant où l'on voit les dures conditions de vie d'employés au chômage (Louise est obligée de manger des pigeons pour survivre). C'est en effet parce qu'elles ont perdu leur emploi que Louise et ses camarades veulent à tout prix tuer le patron.

Le scénario est très original : en réalité, Jean-Pierre Ferré doit se travestir en Louise pour se réintégrer dans la vie professionnelle et c'est une certaine Cathy qui, elle, se travestit en Michel. Une histoire à l'humour, quelques fois, déjanté : Louise qui assassine tout le monde dans une villa.

Le film est à « mourir de rire », mais est parfois exagéré. On passe de scènes drôles à des scènes plus noires qui donnent à réfléchir. On rit de certains passages sur le moment, mais en prenant du recul, on s'aperçoit que certains faits sont horribles, comme quand Michel demande à sa cousine, malade atteinte d'un cancer, d'aller tuer le PDG. Cependant Louise-Michel est très réussi et joué par de bons acteurs, dont Yolande Moreau, récompensée plusieurs fois du César de la meilleure actrice.

Repost 0
Published by Association Médias - dans Créer un magazine
commenter cet article
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 12:42


Histoire de l'éducation aux médias

Déclaration de Grünwald


Le point de vue de l’Europe


Les enjeux

Le Clemi Montpellier a mis en ligne la dernière
intervention de son IPR/IA  référent, Jean Pierre Véran, IA/IPR Etablissements et vie scolaire sur ce thème.

L’éducation aux médias en Europe : controverses, défis et perspectives



Les programmes

 

L'éducation aux médias dans les programmes

Vous pouvez télécharger la brochure Eduquer aux médias : ça s'apprend

L'Unesco propose un kit sur l'éducation aux médias à l'intention des enseignants, des enfants, des parents, des professionnels.

 

Des études

Le rapport de l’IG  et le Rapport annuel des inspections générales 2007 (cf. chapitre III : l’établissement et son environnement : l’enjeu de l’ouverture)

Le rapport du sénateur David Assouline sur les jeunes et les nouveaux médias


L'éducation aux médias à la une


L'éducation aux médias dans le second degré



Introduction à la maîtrise de l'information


Entreprendre un projet d'éducation aux médias  

 

Pour commencer à travailler avec les médias et comme pour tout projet dont on ne maîtrise pas tous les aspects, il faut rester modeste. Mais de nombreux outils existent qui vous faciliteront la tâche. En dehors de ce blog, vous les trouverez sur le site du Clemi national ou sur les sites académiques du Clemi (carte sur la page d'accueil du site). 
 

Difficultés scolaires : apprendre avec les médias :

Des fiches réalisées par le Clemi de Besançon

Un exemple de classe-média  

Participer à la Semaine de la presse et des médias dans l'école :

Chaque année au mois de mars, les médias et l'école organisent une Semaine au cours de laquelle vous pourrez bénéficier d'exemplaires de presse gratuits et d'un dossier pédagogique.

 

 

 Des ouvrages pour l'éducation aux médias


Clemi Bordeaux, Parcours médias au collège, CRDP d'Aquitaine, 2003


COCLET-GREGOIRE (J), HARGOUS (M), Lire, écrire, produire avec les médias, CRDP Nord-Pas-de-Calais, 1996


GONNET (J), De l'actualité à l'école : pour des ateliers de démocratie, Armand Colin, 1995


JOLY (M.), Introduction à l'analyse de l'image, Nathan, coll. 128, 1994


SAVINO (J), Apprendre avec la presse, Retz, 1999


VINCENT (B.), BOURGET (G.), Ils l'ont dit à la télé... L'information dans les médias, Autrement junior, 2004


Vient de sortir : Des Écrits des Écrans : pour une éducation aux images et aux médias

Auteur(s): Conception et réalisation : Roland Cros, document pédagogique : Philippe Lelong, René Paulin, Philippe Watrelot et le CLEMI.  Scéren/CNDP, 2009

 

 

Des sites pour l’éducation aux médias


Dossier d'Éducnet


Ecrans jeunes et médias

Des conférences en ligne


Interview de Balle


Conférence de Meirieu


La documentation de l’ESJ de Lille


Media-animation
(Belgique)


L'éducation aux médias dans la communauté française

Education aux médias en Europe

Le réseau canadien
d’éducation aux médias


Centre de ressources canadien

 

Apprendre à devenir un citoyen actif


Portail romand
de l’éducation aux médias


Le site de la PQR


Le site du GRREM


Un enjeu majeur
(CIEM)

 

La fabrique de l'info


Comprendre et analyser les médias
 

 

 

 

L'histoire des médias

ALBERT (P.), Histoire de la presse, Que sais-je ?, 2000


BALLE, Médias et sociétés, Monchrestien, dernière édition 2009


CHARON (J.-M.) La Presse magazine, La Découverte, 1999


CHARON (J.-M.) Les médias en France, La Découverte, 2003


CHARON (J.-M.) La presse quotidienne, La Découverte, 2005

COLIN (J.), Voilà ! 1663 jours dans les coulisses de " Voici ", J'ai lu, 2002

D'ALMEIDA (F.), DELPORTE (C.), Histoire des médias en France de la Grande Guerre à nos jours, Champs Flammarion, 2003


DE LAUBIER (Ch.), La presse sur internet, PUF, "Que sais-je ? ", 2000

FEYEL (G), (dir.), La Distribution et la diffusion de la presse du XVIIIe siècle au IIIe millénaire, Panthéon-Assas, 2002


GUERY (L.), Visages de la presse. La présentation des journaux des origines à nos jours, CFPJ, 1997


JEANNENEY (J.-N.), Une histoire des médias, des origines à nos jours, Seuil, 1996


MARTIN (M.), Médias et journalistes de la République, Odile Jacob, 1997

MARTIN (M.), La presse régionale. Des affiches aux grands quotidiens, Fayard, 2002





Des points de vue critiques sur les médias


Bourdieu (P.), Sur la télévision, suivi de L'emprise du journalisme, Liber-Raisons d'agir, 1996


Cyran (O.), Ba (M.), L'almanach critique des médias, les Arènes, 2005

DU ROY (A.), Le Carnaval des hypocrites, Seuil, 1997 


Halimi (S.), Les nouveaux chiens de garde, Liber-Raisons d'agir, 1997


Lacour (L.), Le bûcher des innocents - L'affaire Villemin, Plon, 1993


Ruffin (F.), Les petits soldats du journalisme, les Arènes, 2003

" Médias people, du populaire au populisme ", MédiaMorphoses, n°8, septembre 2003, Ina.



Action Critique Médias

Observatoire des médias

Arrêt sur images (site payant)

 

 



Des revues

"Enseigner avec les médias. Éduquer aux médias." Les Cahiers Innover & Réussir n° 12, CRDP Créteil, 2006

Débat, N°
138 et 139 début 2006


Les Dossiers de l'Ingénierie
par exemple. dans n°55 "La «
responsabilité professionnelle », une formation au C2i2e par études de cas"
 

"Les fondamentaux de l'éducation aux médias", Matthias Cyprien, Ecole des lettres, N°1, 2007-2008


"Héros et médias", Daniel Salles, Ecole des lettres n°3/4, 2007-2008



 

Quelques approches universitaires 


BALLE (Francis). - Médias et sociétés. - Paris : Montchrestien, 2005. - 721 p.

BOUGNOUX (Daniel). - Introduction aux sciences de la communication. - Paris : La Découverte, 2001. - 125 p. - (Coll. Repères n°245.)

CASTELLS (Manuel). - La Galaxie Internet. - Paris : Fayard, 2001. - 365 p.

CHARAUDEAU (P), Le discours d'information médiatique La construction du miroir social, Nathan, 1997

ESQUENAZI (J.-P.), L'écriture de l'actualité : pour une sociologie du discours médiatique, PUG, 2002


JACQUINOT (G.) S/d, Greem, Les jeunes et les médias : perspectives de recherche dans le monde, L'Harmattan, 2002


LAVOINNE (Y), Le langage des médias, PUG, 1997


MATTELART (Armand). - Histoire de la société de l’information. - Paris : La Découverte, 2006. - 124 p.

MOUILLAUD (M), TETU (J.F), Le journal quotidien, PUL, 1989


RUELLAN ( D.), Le professionnalisme du flou. Identité et savoir-faire des journalistes français, PUG, 1993


SIRACUSA, J., Le J.T., machine à décrire. Sociologie du travail des reporters à la télévision, INA - De Boeck, Bry-sur-Marne / Bruxelles, 2001

PORCHER (Louis). - Les médias entre éducation et communication. - Clemi, Vuibert, Ina, 2006.

WOLTON (Dominique). - Penser la communication. - Paris : Flammarion, 1997. - 410 p.



Copyright Daniel Salles pour Médias, © 2009

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education aux médias
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Association Médias
  • : Informations et pistes pédagogiques autour de l'éducation aux médias et à l'information (photo de presse, dessin de presse, circuit de l'information, magazines scolaires, réseaux sociaux, etc.)
  • Contact

Recherche