Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 13:43

Denis Kambouchner, Philippe Meirieu et Bernard Stiegler  discutent  de la transformation des systèmes scolaires dans le contexte des mutations techno-culturelles de l'époque.

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education à internet
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 13:21

Le diaporama de Blandine Raoul-Réa  

La sitographie proposée par Blandine Raoul-Réa

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education à internet
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 13:00

"RÉSUMÉ : Dans une logique comparative, cet article analyse la situation française des TICE dans le scolaire et les premiers cycles du supérieur par le biais d’allers et retours avec les situations américaines et britanniques. Il traite successivement de la question des usages des TICE, de leur efficacité, du nouveau paradigme éducatif censé favoriser les compétences souhaitables en ce 21ème siècle et poursuit en soulignant ce qu’a d’idéologique le nouveau modèle anglo-saxon de management de l’enseignement public qui se dessine, pour conclure en évoquant les échos feutrés que l’on peut en trouver dans diverses publications officielles françaises."

 

Alain Chaptal montre notamment qu'aux USA, " les TICE sont passées d'une position d'élément innovant dans les établissements à celle d'un instrument d'une évaluationnite tous azimuts. "

 

version à télécharger (pdf)

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education à internet
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 06:25

Mario Asselin interpelle l'Ecole : vaut-il mieux censurer ou éduquer ?

Lu sur Café pédagogique

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education à internet
commenter cet article
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 10:38

Les 6 et 7 mai,  aura lieu à Nice un  colloque « Ecriture et technologie : de l’écrit à l’écran »

 

 

  Le programme

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education à internet
commenter cet article
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 10:24

Un extrait d'une intéressante interview d'Isabelle Bréda, co-organisatrice des rencontres de l'Orme  :

 

"Les « digital natives » ont des compétences quasi innées avec les outils numériques… Que leur manquent-ils pour appréhender correctement les informations sur Internet ?
Les « digital natives » n’ont pas les compétences qu’on croit et qu’ils disent. Une étude européenne l’avait montré il y a trois ans. S’ils ont les compétences procédurales ou techniques requises, il leur manque des compétences liées aux réseaux de communication. Il faut apprendre à gérer son identité numérique par exemple : avec un blog ou sur Facebook, ils communiquent à propos de leur sphère privée sur un espace grand public. Ils finissent par le savoir s’il leur arrive des problèmes. Les compétences documentaires, comme savoir chercher l’information, la qualifier, l’archiver, leur font aussi défaut. Il leur faut aussi savoir produire l’information, la diffuser, travailler en collaboration. En outre, ces nouvelles technologies sont des dispositifs médiatiques et les jeunes n’en ont pas conscience. C’est pourquoi il faut les aider à acquérir un sens critique par rapport aux informations qu’on y trouve. Un texte européen intitulé
" La compétence médiatique"  ainsi très bien ce qu’un citoyen doit savoir à l’ère du numérique. Les jeunes se retrouvent exclusivement dans des situations d’usages et la capacité à concevoir l’objet technologique est absente des apprentissages. "

 

A mettre en rapport avec le dossier de Stratégies

 

nouveauté juillet 2010 : une enquête de BVA

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education à internet
commenter cet article
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 08:35

La revue "Les Enjeux" communique :

 

Nous vous informons que l'article de Florence Le Cam "Histoires et filiations du terme 'weblog' (1992‐2003). Perspectives pour penser l’histoire de certaines pratiques sociales sur le web" vient d'être publié.

Florence Le Cam est maître de conférences à l’IUT de Lannion (Université de Rennes 1). Elle mène des recherches sur l’histoire des journalistes et leur confrontation contemporaine aux nouvelles technologies. Membre du Centre de recherches sur l’action politique en Europe (CRAPE) et du Réseau d’études sur le journalisme (REJ), elle est par ailleurs rédactrice en chef adjointe de la revue Les Cahiers du journalisme et animatrice du site en ligne de recherches surlejournalisme.com. Elle vient de publier Le journalisme imaginé. Histoire d’un projet professionnel au Québec, aux éditions Leméac, Montréal, 2009.

Pour accéder à ce texte : <http://www.u-grenoble3.fr/les_enjeux/>, choisir "Articles", puis "Accéder aux articles 2010".

 

Plus pointu :

Nous vous informons que le dossier 2009 dirigé par Isabelle Pailliart et Hélène Romeyer "Nouvelles formes de débats publics sur les sciences et les techniques : approches en SIC" est en ligne.

Isabelle Pailliart est professeure en sciences de la communication et chercheure au Gresec. Elle est responsable de l’axe "Mutations de l’espace public" du Gresec et dans ce cadre travaille plus particulièrement sur les modalités de débat concernant le domaine de la science et sur les enjeux de la communication publique.

Hélène Romeyer est maître de conférences à l'Institut universitaire de technologie (IUT) de Lannion, Université de Rennes 1, et chercheure au Gresec. Après un post doctorat à l'Institut National du Cancer, ses recherches s'intéressent particulièrement aux problématiques de santé dans les rapports sciences / société et aux nouvelles formes d’expressions scientifiques, notamment les processus délibératifs.

Pour accéder à ce texte : <http://www.u-grenoble3.fr/les_enjeux/>, choisir "Articles", puis "Nouvelles formes de débats publics sur les sciences et les techniques : approches en SIC".

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education à internet
commenter cet article
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 12:38
  • "72% des internautes font partie d’au moins un réseau social, ce qui correspond à 940 millions d'utilisateurs dans le monde. Ces chiffres sont issus d’une étude globale menée auprès de 2 800 internautes par le bureau d’études InSites Consulting.
  • L’Europe orientale et l’Asie sont les régions caractérisées par l’utilisation la plus faible (4 sur 10). L’Amérique latine s’adjuge, quant à elle, le pourcentage d’utilisation le plus élevé avec 95%. Au niveau mondial, Facebook reste la plateforme en ligne la plus populaire (51% des internautes utilisent Facebook), suivie par MySpace (20%) et Twitter (17%).

 

  • La majorité des internautes sont membres de deux sites de réseautage social ou plus. En règle générale, il s'agit de deux sites web utilisés à des fins privées. 16% font partie d’un réseau professionnel, LinkedIn étant le plus populaire.

 

  •  Les utilisateurs des médias sociaux se connectent en moyenne deux fois par jour. La fréquence d’utilisation est nettement inférieure sur les sites professionnels et s’élève, en moyenne, à neuf connexions par mois. On distingue différents types d’utilisateurs : ceux qui se connectent beaucoup, mais écrivent rarement et observent davantage les autres (14%) ; mais aussi un groupe correspondant à 26% des utilisateurs et dont les membres se connectent fréquemment et écrivent chaque fois quelque chose.

 

  • Un utilisateur de médias sociaux moyen a 195 amis, l’Amérique latine décroche à nouveau la palme avec une moyenne de 360 amis, suivie par le Portugal (236 amis) et les Etats-Unis (200 amis).

 

  • 58% des utilisateurs de médias sociaux ont déjà supprimé au moins une fois un ami. A nouveau, les internautes latino-américains se situent au-dessus de la moyenne: 81% des internautes y ont déjà supprimé un ami de leur réseau social."
    Au total, 2.884 consommateurs ont pris part à cette enquête en ligne dans 14 pays, en l'occurrence la Belgique, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, le Portugal, le Brésil, les Etats-Unis, l’Australie, la Roumanie, la Russie et la Chine.

 

Voir aussi cette note http://blog.lefigaro.fr/medias/2010/03/reseaux-sociaux-medias-de-demain.html 

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education à internet
commenter cet article
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 13:33

Fréquence écoles publie aujourd'hui les résultats de l'étude sociologique sur les jeunes et internet à laquelle ont participé des élèves de Rhône-Alpes

 

Pendant que les adultes redoutent une mauvaise rencontre, les jeunes réclament une meilleure formation.

Au terme d'une année de travaux menés par deux sociologues pour l'association Fréquence écoles, les résultats laissent apparaître un fort décalage entre la réalité des pratiques numériques adolescentes et leurs représentations. La prévention et l'accompagnement des jeunes doivent en tenir compte afin qu'ils deviennent des usagers critiques des médias.
 

Des dangers à identifier
La quasi-totalité des jeunes naviguent sur le web (99%), et ce de façon quotidienne pour 44,5% d'entre eux. Pourtant, ils sont peu avertis et formulent un manque de sécurité sur la Toile. Pour eux, les vrais dangers sont les images choquantes à caractère violent ou pornographique (47%), l'usurpation d'identité, notamment l'utilisation de photos sans accord préalable (41,8%), et les virus et/ou le piratage (36,4%).
On comprend donc que les jeunes, tout aussi ''digital natives'' qu'ils soient, ont besoin d'être accompagnés car ils manquent encore de technicité et de compréhension du web.

Une prévention mal adaptée à la réalité des risques
Que ce soit au cours d'entretiens individuels avec les jeunes ou d'après les questionnaires, une première constatation s'impose : les messages de prévention alarmistes sont entendus. 2 jeunes sur 3 évitent ainsi les inconnus sur le web, la mauvaise rencontre étant identifiée comme le principal danger par 44,9% d'entre eux. Mais dans les faits, ils ne sont que 7,7% à s'être vus donner un rendez-vous par un inconnu...
Une expérience bien sûr inquiétante, mais qui se place très loin derrière les véritables risques auxquels enfants et adolescents sont chaque jour confrontés sur Internet.

Le déroulement de l'enquête
Cette enquête de fond s'est déroulée en deux temps : une série de 50 entretiens individuels avec des jeunes et leurs parents à leurs domiciles, puis la passation d'un questionnaire auprès de 1000 élèves, du primaire au lycée, sur leur usage d'Internet. Il s'agit d'une étude sociologique menée sur une année par deux sociologues des médias, Docteures en Sciences de l'Information et de la Communication, Élodie Kredens et Barbara Fontar.


Repost 0
Published by Association Médias - dans Education à internet
commenter cet article
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 14:48


image hébergée par photomaniak.comBon de commande


Rien d'étonnant à ce que ce soit Guillaume Doizy, le créateur du site Caricatures et caricature, qui vienne de publier cette étude novatrice sur le dessin de presse et internet.
Quatre des cinq points qu'il traite intéresseront  particulièrement les enseignants concernés par l'éducation aux médias :
- le transfert des dessins de presse  sur le web par les grands médias ;
- la multiplication des sites (personnels et collectifs) des dessinateurs ;
- les modifications dans la réception de leurs oeuvres qui en découlent ;
-  l'ère numérique considérée comme une étape du long processus de désenclavement spatio-temporel de l'image satirique.

Pour continuer dans cette optique d'éducation aux médias, il nous semble que l'on pourrait approfondir avec des élèves les points suivants :
- leur fréquentation et leur réception des dessins en ligne (ne préfèrent-ils pas  le détournement satirique de photos ?) ;
- et notamment selon le statut qui leur  est  accordé sur les sites de presse :  place en page d'accueil (vignette sur laquelle il faut cliquer ou plus grande taille), portfolio, bases de données...
- la comparaison avec le développement des blogs et sites par les dessinateurs de BD ;
- la découverte des étapes du travail des dessinateurs sur certains blogs ;
- l'évolution vers des dessins satiriques animés ou commentés comme pour
la série de Chapatte sur les minarets en Suisse...

Nous rappellerons pour mémoire que les développements de bases de données permettent de larges comparaisons sur le traitement d'un même thème par des dessinateurs de  presse du monde entier.

Un beau chantier que vient d'ouvrir en tout cas Guillaume Doizy...

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education à internet
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Association Médias
  • : Informations et pistes pédagogiques autour de l'éducation aux médias et à l'information (photo de presse, dessin de presse, circuit de l'information, magazines scolaires, réseaux sociaux, etc.)
  • Contact

Recherche