Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 05:47

 

tisseronTel était le titre de la conférence de Serge Tisseron au Lux de Valence le mardi 6 avril, à laquelle ont assisté deux membres de Médias.

 

 

Voici une transcription à comparer avec celle de cette autre conférence



1. Faut-il interdire les écrans ?

C'est la première génération à pouvoir commencer à faire des images tout petits.


  • Il faut interdire les écrans avant l'âge de 3 ans pour permettre aux enfants  de faire quelque chose de vraiment plus utile : le jeu !

Si l'on ne permet pas aux enfants d'apprendre la concentration par le jeu (en les polluant avec des écrans), ils vont manquer de capacité d'attention plus tard.

Voir la campagne du CSA

 

Voir cette étude canadienne


Le jeu permet de jouer tous les rôles tandis que l'enfant ne peut s'identifier qu'à un seul rôle à la télé vu la complexité.

Si l'enfant n'extériorise pas sa violence dans le cadre du jeu, il risque de le faire dans la réalité.


  • Avant 6 ans, éviter la console de jeu personnelle. L'enfant doit développer l'habileté de ses dix doigts pour développer les régions cérébrales qui permettent l'appréhension du monde en 3D.

La console de jeux amène le repliement sur soi, préférer les jeux plus chers aux jeux bon marché stupides et compulsifs.

  • Entre 8 et 9 ans, l'accès à internet doit être encadré par les parents, ne pas laisser les enfants tout seuls.
  • 11/12 ans, permettre l'accès à internet mais pas un accès illimité jour et nuit depuis la chambre (criminel !).

Il faut donc introduire les écrans au bon moment, encadrer et accompagner leur usage.



2. Nouvelle culture, nouveau Nouveau Monde

 (plutôt centré sur les jeux vidéo)


2.1. Nouvelle relation à soi-même

On photographie, filme les enfants beaucoup dès la naissance alors qu'avant on accédait à la représentation de soi uniquement par le miroir. le miroir inverse, la photo ou le cinéma redresse.

Ce qui développe la notion de deux séries d'apparence, clé de beaucoup de comportements : j'ai plusieurs identités (avatars jeu vidéo, plusieurs blogs (pour les parents, les copains...).


2.2 Nouvelles relations aux autres

Quelle identité choisir ? Je veux qu'on m'aime comme je suis n'est plus possible.

On propose donc plusieurs identités autour de soi et on choisit celle qui est le plus valorisée (reconnaissance maximale).

L'important est d'être remarqué à tout prix  (plutôt se faire remarquer que se faire aimer) cf. le système vicieux de Google qui valorise  non ce qui est le plus pertinent mais ce qui est le plus consulté (et pas forcément pour de bonnes raisons).

il est donc important pour les éducateurs de faire attention aux étiquettes qu'ils mettent sur les jeunes : valoriser ce qui peut l'être et passer sous silence ce qui fait problème...


Les jeunes vont sur internet rencontrer des copains, des tuteurs, des mentors, des parents de substitution (nouvelle forme du roman familial décrit par Freud).

Les parents doivent donc davantage s'intéresser à Internet.

Une étude inquiétante : les jeunes n'attendent rien des adultes en matière d'apprentissage  ; chaque tranche d'âge apprend par l'intermédiaire de la classe d'âge supérieure... ;

rassurante : ils continuent à attendre beaucoup des adultes ;

stimulante : il faut fixer des objectifs, des niveaux aux jeunes (et donc bien connaître leurs niveaux).


2.3.  Nouveau rapport aux images

Les jeunes peuvent faire de la programmation, culture de la fabrication autant que de la consommation, les machinimas et les films par téléphone (festival Pocket films)

(Un machinima - contraction de machine (pour ordinateur), animation et cinéma - est un film tourné à l’intérieur d’un monde virtuel ou d’un jeu et diffusé habituellement sur le Web.)



2.4. Nouveau rapport à l'apprentissage

Les jeunes fonctionnent selon un mode d'apprentissage par essais et erreurs, ils font avant de comprendre. Or, à l'école, on ne peut pas tâtonner, c'est la démarche hypothético-déductive qui prédomine. Il s'agit donc de bien désigner les deux systèmes distincts.


Dans les jeux vidéo en réseau, il existe des personnages non joueurs fabriqués sur ordinateur qui fixent les objectifs.

Il ne faut donc plus faire des cours traditionnels mais fixer des objectifs.

Voir les serious games en train d'être développés.


De la culture du livre à la culture métissée (on lit ailleurs, on lit autre chose).


Les jeunes aiment les sensations fortes au cinéma et sont moins sensibles à la narration (cf. le film Avatar).

Ils ont de la difficulté à construire une histoire, une pensée narrative et donc à construire la narration de leur propre vie, ce qui les empêche de prendre du recul.


Les joueurs de jeux vidéo en ligne apprennent la socialisation.


3. Facebook

Rapidement abordé, pour Tisseron c'est le futur problème principal, le plus préoccupant. Voir son blog 1 et 2


4. Education des jeunes

Problème de contrôle des (im)pulsions chez les ados : le cerveau est modifié par les hormones, ils ne peuvent pas s'empêcher de faire.

Il faut à la fois leur faire confiance, les cadrer et les accompagner.

Plus les parents cadrent, plus les ados sauront se cadrer un jour.


C'est parce que le jeune se sent isolé qu'il s'investit trop dans les nouvelles technologies.


C'est très sain d'avoir envie de rencontrer dans la réalité des contacts virtuels. Mais il faut aider l'enfant car cela peut être dangereux en lui expliquant que c'est pareil pour les adultes.


Le mensonge, la séduction s'affichent partout, les ados en rajoutent toujours, il faut leur rappeler qu'on peut changer et fonctionner autrement.

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education aux médias
commenter cet article
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 04:42

 

Une tribune de Pierre Frackowiack dans Café pédagogique montre comment le "développement de l’autoritarisme  se confirme, se formalise, s’impose dans l'Education nationale".

Repost 0
Published by Association Médias - dans Coups de gueule
commenter cet article
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 15:03

Pour ceux que les sociétés de contrôle inquiètent, lire le dernier numéro de la revue Multitudes.

Repost 0
Published by Association Médias - dans Publications
commenter cet article
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 14:10

                                                                                                                                      centream.jpgCommuniqué de presse

 

 

 

Un Centre d’études sur les jeunes et les médias vient d’être créé.

Une équipe de chercheurs issus principalement des Sciences de l’information et de la communication, rassemblés autour du même objet « l’éducation aux médias et les pratiques médiatiques des jeunes » vient de se former pour constituer l’association Le Centre d’études sur les jeunes et les médias.

Cette association se donne pour objectifs de :
• rassembler les chercheurs travaillant sur des thématiques questionnant les jeunes et les médias, dans une approche pluridisciplinaire ;
• valoriser la recherche universitaire et les pratiques éducatives ;
• offrir un espace d’échanges et de partage ;
• mettre à la disposition des éditeurs et de presse, des journalistes, mais aussi des enseignants, des formateurs, des éducateurs et des étudiants différents types de ressources (études scientifiques, enquêtes et travaux universitaires) ;
• être un lieu de dialogue avec les nombreux acteurs publics et privés intervenant dans le domaine de l’éducation aux médias.


La première rencontre organisée par le Centre d’études a lieu le vendredi 9 avril 2010, à 15 h 00, à l’Université Paris III-Sorbonne Nouvelle, salle Las Vergnas (3e étage), 13 rue de Santeuil, 75005 Paris. C’est la première journée d’une série de rencontres-conférences, dont le grand témoin est Edwy Plenel, cofondateur du site d’informations en ligne Mediapart, qui interviendra sur les enjeux et les nouveaux défis de la presse en ligne. Libre d’entrée, cette manifestation est ouverte à tous. Elle se prolongera autour d’un verre.


Par ailleurs, le Centre d’études sur les jeunes et les médias va publier, en partenariat avec les éditions L’Harmattan, à partir d’octobre 2010, une revue, Jeunes et Médias, les cahiers francophones de l’éducation aux médias. Cette parution à vocation scientifique aura pour objectif majeur de promouvoir les travaux universitaires axés sur les jeunes et les médias.
L’équipe fondatrice se compose de Marie-Christine Lipani-Vaissade (IJBA-Université de Bordeaux III), Laurence Corroy (Paris III), Isabelle Dumez Féroc (Poitiers), Marlène Loicq (Paris III) et Francis Barbey (Université catholique de l’Afrique de l’Ouest).

 

Centre d’études sur les jeunes et les médias, 66 rue Gay-Lussac, 75005, Paris
Renseignements :
jeunesetmedias@gmail.com

 

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education aux médias
commenter cet article
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 10:17

dokeo.jpg

 

Comment « mettre le monde d’aujourd’hui dans toute sa complexité, à la portée des enfants » ?

En leur proposant des bases pour comprendre les grands dossiers d'actualité  que  sont l'immigration,  les atteintes aux droits de l'homme, la pollution, le développement durable, etc., avec une mise en page très journalistique et très visuelle et un texte très accessible.

Et cerise sur le gâteau (mais aussi une préfiguration des bouleversements à venir dans l’édition et la pédagogie) une immersion dans la réalité augmentée : en effet, après avoir téléchargé un logiciel sur le site  http://www.dokeo-comprendrecommentcamarche.com, les jeunes qui disposent d’un ordinateur avec une webcam peuvent lancer trois animations interactives qui semblent sortir du livre et qui sont consacrées aux pays du monde, aux conflits dans le monde et à l’eau sur la planète.

 

 

 

Repost 0
Published by Association Médias - dans Publications
commenter cet article
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 13:37

Pour les groupies du webmestre !

 

Intervention du 17/03/2010

Réalisation Rémi Carquin

Fichier mov mis en ligne le 26 Mar 2010 – Durée 44:00 – Taille 301 Mo

Téléchargement

Repost 0
Published by Association Médias - dans Pistes pédagogiques
commenter cet article
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 13:33

Fréquence écoles publie aujourd'hui les résultats de l'étude sociologique sur les jeunes et internet à laquelle ont participé des élèves de Rhône-Alpes

 

Pendant que les adultes redoutent une mauvaise rencontre, les jeunes réclament une meilleure formation.

Au terme d'une année de travaux menés par deux sociologues pour l'association Fréquence écoles, les résultats laissent apparaître un fort décalage entre la réalité des pratiques numériques adolescentes et leurs représentations. La prévention et l'accompagnement des jeunes doivent en tenir compte afin qu'ils deviennent des usagers critiques des médias.
 

Des dangers à identifier
La quasi-totalité des jeunes naviguent sur le web (99%), et ce de façon quotidienne pour 44,5% d'entre eux. Pourtant, ils sont peu avertis et formulent un manque de sécurité sur la Toile. Pour eux, les vrais dangers sont les images choquantes à caractère violent ou pornographique (47%), l'usurpation d'identité, notamment l'utilisation de photos sans accord préalable (41,8%), et les virus et/ou le piratage (36,4%).
On comprend donc que les jeunes, tout aussi ''digital natives'' qu'ils soient, ont besoin d'être accompagnés car ils manquent encore de technicité et de compréhension du web.

Une prévention mal adaptée à la réalité des risques
Que ce soit au cours d'entretiens individuels avec les jeunes ou d'après les questionnaires, une première constatation s'impose : les messages de prévention alarmistes sont entendus. 2 jeunes sur 3 évitent ainsi les inconnus sur le web, la mauvaise rencontre étant identifiée comme le principal danger par 44,9% d'entre eux. Mais dans les faits, ils ne sont que 7,7% à s'être vus donner un rendez-vous par un inconnu...
Une expérience bien sûr inquiétante, mais qui se place très loin derrière les véritables risques auxquels enfants et adolescents sont chaque jour confrontés sur Internet.

Le déroulement de l'enquête
Cette enquête de fond s'est déroulée en deux temps : une série de 50 entretiens individuels avec des jeunes et leurs parents à leurs domiciles, puis la passation d'un questionnaire auprès de 1000 élèves, du primaire au lycée, sur leur usage d'Internet. Il s'agit d'une étude sociologique menée sur une année par deux sociologues des médias, Docteures en Sciences de l'Information et de la Communication, Élodie Kredens et Barbara Fontar.


Repost 0
Published by Association Médias - dans Education à internet
commenter cet article
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 05:37

Après Le Monde (nouvelle maquette, nouvelle offre tarifaire...) et la Dépêche du Midi, c'est au tour du site nouvelobs.com de faire peau neuve : plus grande place à la photo et à la vidéo et mise en avant des blogs des internautes et des journalistes de la rédaction, en attendant de faire payer une partie des infos...

 

Quelques chiffres :  3,879 millions de visiteurs uniques par mois, une cinquantaine d'employés,   une perte de deux millions d'euros en 2009, 25% de moins que l'année précédente.

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education à la presse écrite
commenter cet article
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 14:48


image hébergée par photomaniak.comBon de commande


Rien d'étonnant à ce que ce soit Guillaume Doizy, le créateur du site Caricatures et caricature, qui vienne de publier cette étude novatrice sur le dessin de presse et internet.
Quatre des cinq points qu'il traite intéresseront  particulièrement les enseignants concernés par l'éducation aux médias :
- le transfert des dessins de presse  sur le web par les grands médias ;
- la multiplication des sites (personnels et collectifs) des dessinateurs ;
- les modifications dans la réception de leurs oeuvres qui en découlent ;
-  l'ère numérique considérée comme une étape du long processus de désenclavement spatio-temporel de l'image satirique.

Pour continuer dans cette optique d'éducation aux médias, il nous semble que l'on pourrait approfondir avec des élèves les points suivants :
- leur fréquentation et leur réception des dessins en ligne (ne préfèrent-ils pas  le détournement satirique de photos ?) ;
- et notamment selon le statut qui leur  est  accordé sur les sites de presse :  place en page d'accueil (vignette sur laquelle il faut cliquer ou plus grande taille), portfolio, bases de données...
- la comparaison avec le développement des blogs et sites par les dessinateurs de BD ;
- la découverte des étapes du travail des dessinateurs sur certains blogs ;
- l'évolution vers des dessins satiriques animés ou commentés comme pour
la série de Chapatte sur les minarets en Suisse...

Nous rappellerons pour mémoire que les développements de bases de données permettent de larges comparaisons sur le traitement d'un même thème par des dessinateurs de  presse du monde entier.

Un beau chantier que vient d'ouvrir en tout cas Guillaume Doizy...

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education à internet
commenter cet article
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 11:54
 Une note de travail très intéressante sur les transformations de la presse et les conséquences sur la qualité de l'information, vues par Jean-Marie Charon et Jérôme Bouvier.

 (Merci Thomas)

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education à la presse écrite
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Association Médias
  • : Informations et pistes pédagogiques autour de l'éducation aux médias et à l'information (photo de presse, dessin de presse, circuit de l'information, magazines scolaires, réseaux sociaux, etc.)
  • Contact

Recherche