Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 07:24

« Politiques d’éducation aux médias et à l’information en France (2013) » 

auteurs :  Divina Frau-Meigs (Université Sorbonne Nouvelle et directrice du CLEMI), Marlène Loicq (Université de Rouen) et Perrine Boutin (Université Sorbonne Nouvelle).
Ce document est publié dans le cadre de l’ANR TRANSLIT.

 

Conclusion du rapport
"Alors que l’enseignement à l’informatique et aux nouvelles technologies sont en concurrence pour trouver une place dans les programmes scolaires, avec une forte pression de la part des pure players qui doivent recruter les travailleurs dont ils ont besoin pour développer leurs applications et services, l’éducation aux médias et à l’information est en danger soit d’être marginalisée soit absorbée. La tentation de la littératie numérique risque d’être un nouveau leurre, qui reconduit les erreurs du passé, si elle n’est pas inscrite dans la réalité des cultures de l’information et reliée à une véritable compréhension des éco-systèmes médiatiquesaugmentés par le numérique.
L’articulation entre éducation aux médias et compétence numérique se pose crucialement à l’ère de la convergence. L’extraction de données, le traitement de l’information et son évaluation sont des compétences indispensables au 21e siècle. L’approche technique ne devrait pas absorber l’approche créative, éditoriale et critique.
Cela implique que l’éducation aux medias et à l’information peut être augmentée de compétences numériques, pas diluée par elles. Le codage et la programmation sont une partie de la solution car ils proposent de nouvelles potentialités pour la lecture, l’écriture et le calcul avec des outils et des plateformes multimédia.
Au fur et à mesure que la convergence numérique devient ambiante, que les plateformes et réseaux médiatiques sont naturalisés, indispensables comme l’air par leur convivialité, lesjeunes vont avoir besoin d’un ensemble de compétences convergentes pour maîtriser lescultures de l’information. Ces compétences sont complexes : opératoires (incluant codage et programmation), éditoriales (écriture, lecture, publication et mixage multimedia), et organisationnelles(navigation, tri, filtrage, évaluation).
Dans ce contexte, l’EMI est plus quejamais nécessaire,avec la créativité et la critique aucoeur des compétences qu’elle promeut. Elle aide à comprendre le sens de la dite «création disruptive» des médias en réseaux.
Le débat sur le numérique et l’informatique ne peut que bénéficier de la mise en relation avec les valeurs propres à l’éducation aux médias."

Partager cet article

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education aux médias
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Association Médias
  • : Informations et pistes pédagogiques autour de l'éducation aux médias et à l'information (photo de presse, dessin de presse, circuit de l'information, magazines scolaires, réseaux sociaux, etc.)
  • Contact

Recherche