Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 13:33

Fréquence écoles publie aujourd'hui les résultats de l'étude sociologique sur les jeunes et internet à laquelle ont participé des élèves de Rhône-Alpes

 

Pendant que les adultes redoutent une mauvaise rencontre, les jeunes réclament une meilleure formation.

Au terme d'une année de travaux menés par deux sociologues pour l'association Fréquence écoles, les résultats laissent apparaître un fort décalage entre la réalité des pratiques numériques adolescentes et leurs représentations. La prévention et l'accompagnement des jeunes doivent en tenir compte afin qu'ils deviennent des usagers critiques des médias.
 

Des dangers à identifier
La quasi-totalité des jeunes naviguent sur le web (99%), et ce de façon quotidienne pour 44,5% d'entre eux. Pourtant, ils sont peu avertis et formulent un manque de sécurité sur la Toile. Pour eux, les vrais dangers sont les images choquantes à caractère violent ou pornographique (47%), l'usurpation d'identité, notamment l'utilisation de photos sans accord préalable (41,8%), et les virus et/ou le piratage (36,4%).
On comprend donc que les jeunes, tout aussi ''digital natives'' qu'ils soient, ont besoin d'être accompagnés car ils manquent encore de technicité et de compréhension du web.

Une prévention mal adaptée à la réalité des risques
Que ce soit au cours d'entretiens individuels avec les jeunes ou d'après les questionnaires, une première constatation s'impose : les messages de prévention alarmistes sont entendus. 2 jeunes sur 3 évitent ainsi les inconnus sur le web, la mauvaise rencontre étant identifiée comme le principal danger par 44,9% d'entre eux. Mais dans les faits, ils ne sont que 7,7% à s'être vus donner un rendez-vous par un inconnu...
Une expérience bien sûr inquiétante, mais qui se place très loin derrière les véritables risques auxquels enfants et adolescents sont chaque jour confrontés sur Internet.

Le déroulement de l'enquête
Cette enquête de fond s'est déroulée en deux temps : une série de 50 entretiens individuels avec des jeunes et leurs parents à leurs domiciles, puis la passation d'un questionnaire auprès de 1000 élèves, du primaire au lycée, sur leur usage d'Internet. Il s'agit d'une étude sociologique menée sur une année par deux sociologues des médias, Docteures en Sciences de l'Information et de la Communication, Élodie Kredens et Barbara Fontar.


Partager cet article

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education à internet
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Association Médias
  • : Informations et pistes pédagogiques autour de l'éducation aux médias et à l'information (photo de presse, dessin de presse, circuit de l'information, magazines scolaires, réseaux sociaux, etc.)
  • Contact

Recherche