Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 07:53

Bien que cette enquête  porte sur les jeunes off-line et la fracture numérique, elle contient des informations qui permettent de relativiser l'image idyllique des "natifs numériques".


Un constat
 

"Bien que ces enfants du web réalisent effectivement leurs recherches plus rapidement que leurs aînés, ils consacrent peu de temps à évaluer la qualité de l’information, sa pertinence et son exactitude."


"L’expérience des jeunes sur internet poursuit principalement des objectifs de communication et de détente. Des usages tels que le multimédia

numérique, la messagerie instantanée, les réseaux sociaux ont, pour la

plupart d’entre eux et indépendamment de leur origine sociale ou de leur

niveau d’instruction, une forte dimension identitaire.
Dans la sphère
socioéconomique, par contre, ce sont d’autres usages qui sont mis en valeur, notamment l’utilisation de logiciels, la recherche et le traitement d’informations en ligne, les applications financières et commerciales, les services publics en ligne, etc. C’est à l’aune de ces usages qu’est habituellement évaluée l’intégration dans la société de l’information – et donc, en creux, les risques d’exclusion de la société de l’information.
Le
décalage entre l’univers des usages dominants des jeunes et les exigences  de la sphère socioéconomique est parfois profond. Or, les jeunes entre 16  et 25 ans sont des jeunes en transition, pour lesquels ce décalage peut être  source de problèmes d’autonomie et d’insertion socioéconomique."

 

Recommandations aux institutions d’enseignement et de formation

"
Dans les programmes de l’enseignement secondaire, en particulier dans les filières techniques et professionnelles, ainsi que dans la formation en alternance, il est nécessaire de favoriser les méthodes pédagogiques qui permettent aux jeunes de dépasser progressivement les limites de leur propre univers internet, mais en valorisant celui-ci plutôt qu’en le diabolisant….

D’une manière générale, au cours du cycle supérieur du secondaire et avec une priorité accrue pour les publics scolaires défavorisés, les institutions d’enseignement devraient faciliter une meilleure convergence entre la formation aux TIC et l’éducation aux médias, plus particulièrement aux nouveaux médias numériques.

L’éducation aux médias concerne notamment la capacité de décryptage des informations numériques et la promotion de bonnes pratiques. Elle peut se faire, entre autres, de manière transversale dans la plupart des matières enseignées, par le biais de méthodes pédagogiques interactives qui valorisent les pratiques numériques des élèves".



 

Recommandations aux médias

"Les journalistes et autres responsables des médias sont invités à

adopter une attitude critique vis-à-vis du mythe de la génération des

natifs numériques, qui ne correspond pas à la diversité des usages des

jeunes et qui masque les difficultés que ceux-ci peuvent rencontrer

quand il s’agit d’aller au-delà des fonctions de communication

instantanée et de divertissement multimédia. Ce mythe crée des

stéréotypes défavorables aux jeunes, qui peuvent accroître le

sentiment de marginalisation de certains jeunes, voire susciter des

attitudes de honte inavouée, semblables à celles que l’on rencontre

dans l’illettrisme.


La capacité de décryptage de l’information en ligne et des usages des

médias numériques est une nécessité non seulement pour les jeunes,

mais aussi pour leurs parents. Il s’agit notamment d’une dimension de

la mission d’éducation permanente des médias de service public et

des médias communautaires."

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Association Médias - dans Education à internet
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Association Médias
  • : Informations et pistes pédagogiques autour de l'éducation aux médias et à l'information (photo de presse, dessin de presse, circuit de l'information, magazines scolaires, réseaux sociaux, etc.)
  • Contact

Recherche